Fonds d’urgence et interventions dans des cimetières

par Gérard Lefebvre

Réfection d’un calvaire

Une demande présentée le printemps dernier et acceptée par le Fonds d’urgence de la MRC a permis la restauration du calvaire du cimetière catholique Assomption à Waterville. Le Christ en croix et les 3 statues du calvaire étaient en piteux état : le gel, la pluie, le soleil et le vent ont attaqué, depuis des années et sans ménagement, les éléments patrimoniaux de ce cimetière catholique et mettaient en danger leur survie.

L’aide apportée par le Fonds d’urgence a permis de faire appel à l’entreprise Fontaines Monte Bel-Eau de Cookshire pour réparer et repeindre les statues et le Christ. La base de ciment a aussi été réparée et repeinte. Les concessionnaires de lots et les gens de Waterville sont bien fiers de ces travaux.

Ce cimetière date des débuts du siècle dernier. La première personne inhumée, M. Trefflé Peterson, un jeune homme de 16 ans décédé en 1908, a été suivi depuis par près de 800 personnes qui reposent en paix, soit dans une fosse commune ou dans un des 200 lots; bientôt on y ouvrira une section dédiée uniquement aux urnes cinéraires.

Note : le cimetière Assomption avait aussi bénéficié d’une subvention du Fonds l’an dernier pour réparer la partie avant de sa clôture.

Un deuxième cimetière réclame de l’aide

Cette fois, il s’agit d’un petit cimetière familial situé en plein champ sur une ferme laitière. Bien installé sous de grands arbres, ce lieu fait l’objet de convoitise des vaches lorsque le soleil plombe fort l’été. Peu soucieuses des personnes qui y sont inhumées, ces bêtes forcent la petite clôture et piétinent sans vergogne tout le terrain; elles y ont aussi brisé les pierres commémoratives.

Ce cimetière renferme entre autres 2 monuments qui rappellent M. Abraham Hyatt Jr et Mme Thankful Cartwright, son épouse; d’autres petites pierres abimées sont aussi visibles. On sait que s’y trouvent trois enfants de la famille décédés en 1862 de la fièvre typhoïde, ainsi que plus d’une trentaine d’autres personnes.

Comme d’autres petits cimetières familiaux ou de proximité, le cimetière Hyatt est entretenu par des descendants soucieux de ce patrimoine familial; ils suffisent cependant difficilement. Voilà pourquoi l’aide du Fonds d’urgence est si importante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s