Découvrir un brin d’histoire en visitant les cimetières de la région

Mercredi dernier, le 14 juin 2017, la Table de concertation culturelle de la MRC de Coaticook (TCCC) et l’Association des professeures et professeurs retraités de l’Université de Sherbrooke (APPRUS) ont participé à une visite guidée des cimetières de Compton.

Je fus fortement étonnée, et agréablement surprise, par cette journée dans le village de Compton. J’ai accompagné le groupe au nom de la TCCC et je découvrais pour la première fois les cimetières de la région.

La tournée a pris vie dans le Parc des Lions de Compton où le groupe a pu écouter les témoignages de Marie-Ange Vaillancourt-Genest et de Estelle Bureau, personnages de la Voie des pionniers. Ensuite, tous se sont déplacés vers le premier cimetière, le cimetière Saint-Thomas-d’Aquin.

La visite s’est poursuivie au Domaine Ives Hills où un copieux repas fut partagé. C’est à ce moment que j’ai découvert un nouveau fruit : les cassis. J’ai eu la chance de gouter à différents produits du terroir faits de cassis. Sincèrement, le Domaine Ives Hills mérite son arrêt, que vous soyez en famille ou entre amis. Puis, la journée s’est terminée par la visite de deux cimetières d’origines protestantes.

Grâce à Jean-Marc Lachance, qui a pris le temps de partager sa passion pour le patrimoine, les gens présents à la journée ont eu le plaisir de découvrir les beautés qui résident dans les cimetières de la région. Porteurs d’histoires et de confessions, les cimetières rappellent le passé. Chaque pierre tombale caractérise une communauté ancestrale et définit les couleurs d’une personnalité collective. C’est ce que Monsieur Lachance a fait découvrir à tous lors de cette journée en collaboration avec l’APPRUS.

Je dois être honnête quant aux craintes que j’avais face à une journée découverte des cimetières. Qu’est-ce que je pouvais bien y découvrir d’intéressant ? Pourtant, je me suis retrouvée à prendre tout en photo, car tout ce que je voyais était beau à mes yeux. J’ai appris tellement de choses concernant les gravures qui se trouvent sur les pierres. Ma partie préférée a sans aucun doute été d’apprendre toutes sortes d’histoires et de récits sur la vie des défunts qui se trouvaient dans ces cimetières. Je me suis aussi surprise à être bien, à me sentir paisible et à gouter à un sentiment de liberté. Je vous recommande d’aller vous y promener. Surtout, que l’on peut toujours trouver une petite église mignonne à observer tout près d’un cimetière.

Pour vous guider lors de votre visite dans les Cantons-de-l’Est, vous pouvez télécharger nos circuits découvertes : http://www.circuitsdecouvertecoaticook.org/ 


Erika Aubin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s